Informations

Comme par exemple - fiche de février de la Défense du français

02.02.2020

La Défense du français publie régulièrement six fiches 
sur des termes d'actualités. Ce mois-ci:

Grainier - - Mille - Sarkozyste - Banals ou banaux - Natalice - Comme par exemple -

Mais pourquoi  faut-il écrire soit "comme", soit "par exemple"

L'expression "comme par exemple", que l’on entend beaucoup trop souvent sur nos ondes, est un pléonasme à éviter. Mais ce n’est pas l’opinion de la Banque de dépannage linguistique québécoise, qui dit à peu près ceci : « On serait tenté de voir un pléonasme dans comme par exemple (…).

Mais la grande fréquence de cette construction dans l’usage nous incite à chercher ce qui pousse les locuteurs à y recourir. En fait, on ne peut considérer les deux éléments de cette locution comme redondants. Comme introduit l’idée d’une comparaison, alors que par exemple vient préciser que ce qui suit n’est qu’une illustration fragmentaire de cette comparaison (…). C’est sûrement ce qui explique que l’usage fait fi des condamnations de certains ouvrages de difficultés. » Le correcteur Antidote, canadien, nous signale cette locution comme pléonastique, de même que le correcteur du Robert. Nous les suivrons. Et vous ?

Sources : http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca, Antidote


YAPASLEFEUAULAC!

YAPASLEFEUAULAC!

01.02.2020
Helvétismes en 6 tomes

... catelle, plectre, doucette, sous-voie

Yapaslefeuaulac!

Catelle, costume de bain, duvet, fourre, plectre, doucette, sous-voie… 
Ces  expressions suisses qu’il vaut  mieux ne pas prononcer en France car personne ne les comprend.

Len vers tome 6 : Encore des mots suisses !
Lien vers tome 5 : mes mots suisses, le retour 
Lien vers tome 4 :  Spécial expressons suisses 
Lien vers le tome 3 Les helvétismes ont encore frappé
Lien vers le tome 2 Taisez ces helvétismes que les Français ne comprennent pas
Lien vers le tome 1 Mots interdits 


Parler de femmes et d’hommes – ou parler de tousses

Parler de femmes et d’hommes – ou parler de tousses

29.12.2019
Exposé du prof. Daniel Elmiger au 60e de sous la loupe

Internet ou l'internet ?

Internet ou l'internet ?

26.02.2019

Internet ou l'internet ?

« Doit-on utiliser l’article défini avec le mot internet ? » Cela semble être une évidence, mais ce n’est pas encore entré dans les mœurs, malgré la préface de la première édition d’Internet pour les nuls, qui préconisait de le faire. Le Wiktionnaire l’utilise sans problème. L’usage est encore un peu flou concernant la majuscule. À l’origine, l’internet est un nom propre désignant un « réseau mondial associant des ressources de télécommunication et des ordinateurs serveurs et clients, destiné à l'échange de messages électroniques, d’informations multimédias et de fichiers ». Comme la poubelle, qui doit son nom au préfet Poubelle, ou le natel (Nationales Auto-TELefon, le nom du réseau de Swisscom), la minuscule et l’article vont certainement finir par s’imposer.

Sources : Wiktionnaire, Wikipédia